mis à jour le 31/08/2017

Une passion... un engagement... une vie. 

 

Cliquez ci-dessus pour télécharger les mémoires de Shihan Habersetzer...
en exclusivité sur ce site, soit 165 pages
(fichier *.pdf d'environ 10 Mo).

                           

Les derniers ouvrages parus en éditions limitées...

et aussi un grand roman historique ayant pour cadre le Japon du XVIe siècle. 

 

 

Amakusa Shiro, le Samouraï de Dieu

Un grand roman historique de 375 pages, format 15,6 x 23,4cm

            Voici le cinquième roman de Sensei Habersetzer. Serrant au plus près la réalité historique, voici un témoignage fort qu'il s'était promis d'écrire un jour pour rappeler que même les héros, de tous temps et de tous pays, ne sont jamais que "poussière sous le vent"... et pour apprendre de l'Histoire.. Il l'a fait, plus de 35 ans après (!) avoir lui-même découvert ce tragique évènement.

            Ce livre est un grand moment d'émotion et de vérité sur la nature de l'Homme, au-delà du tumulte des batailles...

Amakusa Shiro, Samouraï de Dieu...on en parle !

* Après les premières réactions à propos du roman trouvées sur :

http://comicsmarvel.blogspot.fr/2012/12/amakusa-shiro-samourai-de-dieu.html

 

Sous la signature de Neault : "Les mots, si l'on sait les interpréter, sont autant de portes donnant sur l'âme de celui qui les manie. Roland Habersetzer est aussi un auteur. Rigoureux, efficace et droit dans ses lignes !" 

 

http://www.tao-yin.com/

 

L'avis de Georges Charles : "Un ouvrage ciselé comme une tsuba de katana"...

Et après la parution du premier chapitre du livre dans le magazine "Dragon", dès son numéro de fin décembre, ce fut au tour du magazine "Karaté-Bushido" de s'intéresser à ce roman historique. Dans le numéro  qui est paru en février 2013, Ludovic Mauchien, rédacteur en chef, a fait le choix de présenter sur quatre pleines pages plusieurs extraits, en les introduisant par une courte interview dans laquelle il voulait "cerner les motivations d'un auteur bien connu sur le plan des ouvrages techniques et culturels touchant aux arts martiaux de l'Extrême-Orient, mais que l'on n'attendait pas dans un autre genre". Toujours le même problème: une fois qu'un auteur été catalogué dans un registre, personne ne peut plus imaginer qu'il puisse écrire également dans un autre...

* Voici encore deux beaux "accusés de réception"!

http://climaginaire.com/index.php/climaginaire/Livre/Roman-Nouvelle/Inclassable/Amakusa-Shiro-samourai-de-Dieu

Une chronique écrite par WongLi : "Un auteur rebelle et garant d'une authenticité. Et on ressent parfaitement ces deux faces dans ce roman".

http://shugyosha-bd.blogspot.fr/

Un beau blog sur le Japon, où le dessinateur "Shugyosha Kato" a l'intention de mettre en dessins un extrait du roman. Et, peut-être même un jour, une BD complète consacrée aux révoltés de Shimabara ? Les dessins de Samouraïs qui y figurent déjà, laissent présager un très bon travail. Il y a aussi du Iaido en dessins, du Jo... Allez voir...


Histoire d'une page sanglante....

            Japon, novembre 1637- avril 1638.

            Des dizaines de milliers de Japonais convertis à la religion étrangère dans le sud du pays lèvent l'étendard de la révolte derrière un adolescent au profil messianique, annoncé par une vieille prophétie comme un Ange venu du Ciel, et qui restera dans l'Histoire sous le nom de Amakusa Shiro.

            Paysans, guerriers, samouraïs et ronins, prêtres, 40 000 hommes, femmes et enfants, des plus jeunes aux plus vieux, s'enferment dans la citadelle de Hara pour y défier le pouvoir central, forts de leur foi et dans l'espoir d'un monde meilleur. Le soulèvement de Shimabara figure dans les annales du Japon comme le plus grand soulèvement populaire de son histoire, qui obligea le Shogun Tokugawa Iemitsu à mobiliser une armée de 150 000 guerriers professionnels.

            Missions chrétiennes, rivalités politiques, raison d'état, affrontements guerriers, code d'honneur des samouraïs, ruses ninja, destins héroïques où se croisent guerriers anonymes ou figures plus connues, comme celles de Yagyu Jubei et de Miyamoto Musashi, voici racontés les six mois d'une aventure désespérée et sans retour, qui se termina en tragédie humaine sans précédent, et laissa de profondes traces même chez les vainqueurs.

 

... et aussi d'une promesse tenue...

                       
"J'ai découvert le site de la tragédie de Hara lors d'un voyage en 1982 à travers le Sud du Japon, après une découverte de cet épisode alors peu connu de l'histoire japonaise, que j'avais déjà faite au cours des années précédentes  en fouillant dans quelques récits anciens. J'ai alors eu la chance d'être, par hasard, l'hôte d'un Japonais de la ville de Shimabara, un homme à la cinquantaine passée, fortement intrigué par ma connaissance de l'histoire de la rébellion chrétienne qui y avait eu lieu, et dont il m'avoua n'avoir que vaguement entendu parler dans son enfance. Alors que je ne lui demandais rien, il se proposa de m'amener sur le plateau de Hara, où il n'avait jamais été. Une fois arrivés sur place, en nous promenant à travers ce qui restait de ruines, d'un bout à l'autre du plateau, je lui faisais vivre le déroulement de toute cette terrible affaire...
                        Profondément interpellé par le fait qu'un étranger lui parlait passionnément de l'histoire de son pays, et mieux qu'il n'aurait su le faire lui-même, il me ramena au cimetière de Shimabara pour me montrer des tombes chrétiennes remontant à cette époque, comme pour s'excuser de son ignorance. Lorsque, soudain, comme submergé par un souvenir qui lui revenait de très loin, il m'emmena jusqu'au bâtiment de son ancienne école. Il se rappelait enfin... Nous montâmes presqu'en courant les dernières marches d'un escalier. Là, tout en haut, sous les combles, dans une petite pièce mansardée dont il se fit donner la clé par le gardien, je découvris, incrédule et ému, des caisses où s’empilaient en vrac et dans la poussière, des armes, katana brisés, pièces d’armures, masques, boulets de canon, balles de mousquets, gardes de sabres aux motifs chrétiens, morceaux de flèches, maquette du château de Hara, maquette d'un bateau avec ses voiles et ses canons, peintures,  plan en relief de la bataille, etc… Nous étions aussi émus l'un que l'autre. J’avais exhorté mon guide japonais à faire quelque chose pour sortir de l'oubli ces précieuses reliques entassées là par il ne savait qui. Ce qu’il m’a, tout à son émotion, chaleureusement promis.

                        Je ne sais s'il a pu le faire, mais, avec cet ouvrage, j'ai tenu quant à moi, 30 ans après notre rencontre, la promesse que je lui avais alors faite..."

Roland Habersetzer
(été 1982 - automne 2012)


 

L'avis d'une lectrice...
 
"Cher Monsieur,
 
Cet ouvrage !... un vrai travail de fourmi !... le souci du détail !... le confort du lecteur !... (cartes, photos, lexiques…)… Tout y est !... Même la photo de couverture a piqué ma curiosité (féminine)… Tiens, une croix  et un katana ? !... un samouraï de Dieu ? !
De suite, j’ai « accroché » à l’histoire… et aux personnages… et ce terrible dilemme « ne pas se battre… mais ne pas subir » qui finalement les entraînera vers une descente aux enfers… ou pas ? !... Une illustration parfaite de votre Tengu-no-michi.
Pendant ces six mois, vous avez su faire voyager vos lecteurs d’un camp à l’autre… chacun avec « sa vision ».
Juste ce qu’il faut pour la « description des batailles » (avis féminin). Une richesse  et une justesse des dialogues qui « étoffent » les acteurs principaux et font « réagir ».
J’ai adoré « les carnets de Shiro » !... qui auraient manqué !... Ils « humanisent » notre Ange venu du Ciel… Subir… se battre ou pas… tuer ?...
Pas le temps de s’ennuyer !... Que de rebondissements… de stratégies…  de trahisons… et même mon ronin préféré Yamada Emonzaku !... Mais je lui ai pardonné depuis !... La cerise sur le gâteau, les ninjas !...
L’assaut final qui vous « engloutit » complètement… à lire jusqu’au bout pour bien rester dans l’atmosphère… et tout ce bain de sang…  Aucune question ne reste sans réponse (jusqu’au serviteur de Shashi Kizaemon)…
J’ai refermé « mon livre dédicacé »… très attristée… mais finalement « apaisée »… Ils ne souffraient plus… et avaient choisi leurs morts… Grandioses, les descriptions de « la fin des samouraïs »… Le dernier chapitre oblige à « se ressaisir »… une bien belle rencontre entre Miyamoto Musashi et Jubei…
Juste une fois, j’ai lu avant de m’endormir quelques passages du "Samouraï de Dieu"… Pendant une partie de la nuit, j’ai aidé à reconstruire la citadelle de Hara au milieu de gens que je ne connaissais pas !... Je me suis réveillée, épuisée !...
Un livre magnifique où l’on sent toute la maturité de l’écrivain et l’envie de nous faire partager cette tragédie qui vous « tient à cœur ». Même si l’histoire est sombre,  on « s’y attache »… d’autant que c’est un récit historique… et malheureusement toujours d’actualité !... Les hommes n’ont toujours rien compris !...
Un livre à lire et relire… pour « tout » ce que l’on ne peut découvrir à la première lecture… Un vrai trésor !...
Encore merci !... Promis, je le prêterai à Jean-Michel !... Neh ? !..."

Jo Launois (17.12.2012)

 

Ouvrage en vente au cours des prochains stages dirigés par le Shihan, ou directement auprès de l'éditeur www.editions-amalthee.com (frais de port compris pour la France), ou autres sites de vente en ligne comme www.amazon.fr, chapitre.com...

au prix de 21,50 €.

 

 

La nouvelle Encyclopédie des arts martiaux
de l’Extrême-Orient

   technique, historique, biographique, culturelle

 vient de paraître dans son ultime édition !

Un volume incontournable pour tout ce qui touche aux arts martiaux de l'Extrême-Orient,
déjà vendu à plus de 19 000 exemplaires.

Le fruit d’un travail de recherche de plus de 50 ans ...

Le retour d'un ouvrage de référence, toujours  unique au monde!

 

Dans cette 6e édition revue et encore enrichie, Roland et Gabrielle HABERSETZER proposent une cinquantaine d’entrées inédites, de nouvelles illustrations et la réactualisation de plus de cent définitions existantes. Les techniques, les concepts, les histoires, les hommes, les styles, le fond culturel... au Japon, en Chine, à Okinawa, en Corée, en Inde, en Indonésie, en Birmanie, au Vietnam, en Malaisie, aux Philippines et en Thaïlande...,
1500
  entrées inédites et des centaines de mises à jour,

soit  9200  termes référencés en entrées principales
dans une banque de données tout à fait exceptionnelle!

Plus de 1200 dessins, cartes et tableaux

Les techniques ... les concepts ... les histoires ... les hommes ... les écoles ...
les styles ... le fond culturel ...

au Japon, en Chine, à Okinawa, en Corée, en Inde, en Indonésie, en Birmanie, au Vietnam, en Malaisie, aux Philippines, en Thaïlande, au Cambodge....

Aikido .. Aiki-jutsu .. Bagua-quan .. Batto-jutsu .. Bersilat .. Budo .. Bu-jutsu .. Bo-jutsu .. Hapkido .. Iaido .. Iai-jutsu .. Jo-jutsu .. Judo .. Ju-jutsu .. Juken-jutsu .. Kalaripayat .. Karaté .. Kempo .. Kendo .. Ken-jutsu .. Ko-budo .. Kung-fu .. Kyudo .. Kyu-jutsu.. Nin-jutsu.. Nunchaku-jutsu .. Okinawate.. Penjak-Silat .. Qi-gong .. Quan-fa .. Qwankido .. Sai-jutsu .. Shaolin-quan .. Shorinji-kempo .. Sumo .. Taekwondo .. Taiji-quan .. Tai-jutsu .. Tode .. Tonfa-jutsu .. Vajramukti .. Vovinam .. Wushu .. Yabusame .. Xing-yi-quan , etc...

L'avis de Georges Charles : "comment une technique de combat destinée à se tourner vers la mort devient un art de vivre et même un Art de Vie. La clé de cette alchimie est contenue dans les arcanes de cette nouvelle encyclopédie"... http://www.tao-yin.com/

Ouvrage en vente au cours des prochains stages dirigés par le Shihan, en librairie, ou directement auprès de l'éditeur www.ed-amphora.fr, ou autres sites de vente en ligne comme www.amazon.com.

au prix de 59,80 €.

 

Un collector à ne pas manquer: tirage limité dans cette ultime édition....

 

 

Références martiales depuis 1968...       
                                                      ... tout simplement.


Tout le savoir-budo en un ensemble pédagogique unique portant sur la connaissance approfondie et la pratique de perfectionnement, à tous les niveaux, des arts martiaux de l'Extrême-Orient !

OEUVRES COMPLÈTES de Shihan Roland Habersetzer

Avec près de 100 ouvrages parus depuis 1968, Sensei Habersetzer est l'auteur de la plus importante œuvre littéraire au monde consacrée aux arts martiaux ! Une œuvre éditoriale exceptionnelle pour la défense et l'illustration des arts martiaux traditionnels ! Depuis  près d'un demi-siècle, une façon unique de parler de l'authenticité des arts martiaux de l'Extrême Orient et de poser une véritable progression dans des livres qui ont toujours fait et feront toujours la différence … Des milliers de pages, des dizaines de milliers de dessins, le produit d'une vie de travail et de passion mis à la disposition de centaines de milliers de lecteurs à travers le monde … Les titres épuisés sont activement recherchés par les collectionneurs pour compléter une Budothèque qui rassemble, pour plusieurs générations de pratiquants du Budo et du Wushu, tout simplement une œuvre de légende …

Veuillez noter que le " Centre de Recherche Budo-Institut Tengu ", n'ayant pas vocation commerciale, n'assure directement aucune vente de ces ouvrages :
  • les 7 titres actuellement disponibles à Budo Editions
    ...
    en librairie, chez l'éditeur www.budo.fr ou sur d'autres sites de vente en ligne comme www.amazon.fr.
   

 

 
  • Seuls 3 titres sont encore disponibles aux Editions Amphora
    ...
    en librairie, chez l'éditeur www.ed-amphora.fr ou sur d'autres sites de vente en ligne comme
    www.amazon.fr.
     

(Cliquez sur la 1ère de couverture pour afficher les détails)

 

Une bonne nouvelle pour les lecteurs
et collectionneurs des ouvrages de Shihan Roland Habersetzer :
un site leur est entièrement consacré !

www.encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr

Les ouvrages épuisés et introuvables disponibles en mini CD-Rom.

 


(Cliquez sur la couverture)

Les fondamentaux de la méthode de Shihan Habersetzer

Tengu-no-michi ... à la fois synthèse (Sogo Budo) et orientation nouvelle (Shin Budo)

la Voie Tengu ... un autre choix !

der Tengu Weg ... die andere Wahl !

the Tengu way ... switch to another game !

 

Cet ouvrage de 336 pages, illustré de 245 photos et de plus de 300 dessins, paru en 2007, est épuisé...
Il reste indispensable dans votre bibliothèque martiale.

Commentaires de Georges Charles, expert reconnu de boxe chinoise (interne et externe)

 

 

 

Parmi les ouvrages encore disponibles...

La toute nouvelle édition, entièrement revue et augmentée, de l’un des best-sellers de la collection “Encyclopédie des Arts Martiaux” des Editions Amphora, est en librairie !

Cet ouvrage de 400 pages s’adresse aux quelques 500 000 Judokas en France, auxquels il propose en un texte clair et précis, appuyé sur des illustrations parfaitement lisibles, un véritable manuel pratique complet qui traite de tout ce qu’il est indispensable de connaître pour l’obtention de la ceinture noire de Judo.

Ce livre est, dans sa nouvelle édition, une véritable banque de données puisqu’il s’appuie sur trois classifications : celle, originelle, du Gokyo japonais, celle de la progression classique française classique et celle désormais en usage auprès des plus jeunes judokas, qui constituent 80 % des effectifs de la Fédération Française. Ainsi classés par ordre d’apprentissage, de la ceinture blanche à la noire, avec rappel des programmes d’examens, les 78 techniques de base, les 100 enchaînement d’attaque et 77 techniques de contre-prises, le tout en 1200 dessins, font de ce “Judo Pratique” un document unique qui vous accompagnera tout au long de votre progression !

... extraits de la présentation de R.Habersetzer ...

... Je sais maintenant que, depuis sa toute première édition, le présent ouvrage a été une référence pour des dizaines de milliers de Judokas, en France comme ailleurs. La preuve éclatante que les commentaires techniques avisés de Sensei Inogaï ont été perçus dans toute leur précision et leur justesse. Des qualités qui continueront à faire de ce “Judo pratique” un véritable livre de chevet pour qui chemine sur la “voie souple”, jeune ou vieux, débutant ou expert, ici ou là-bas. Car ce qui est authentique se joue du temps, des modes, des frontières. Sensei Tadao Inogaï était de ceux dont discours et jugement, fidélité aux valeurs du passé et engagement dans la société de son époque, ont fini par trouver dans le verdict des pratiquants la meilleure réponse à leurs efforts : il laisse dans ces pages, longtemps encore après lui, la marque des hommes de bien ...

J’ajouterai simplement, et en toute humilité, ces quelques conseils que le maître n’aurait sûrement pas désavoué, et qui prennent toute leur importance en un début de siècle où l’homme est si tenté de vouloir tout et tout de suite :

. n’abandonnez jamais ...
. n’arrêtez jamais de vous entraîner ...
. ne croyez jamais que vous êtes arrivés au bout ...
. ne croyez jamais que vous êtes le meilleur ...

Bon Judo !

Karaté Kata

Cet ouvrage est paru aux Editions Amphora en mai 2004 ! Voici la nouvelle édition annoncée, entièrement refondue et augmentée, d'un ouvrage qui a déjà été depuis 20 ans l'incontournable manuel accompagnant la progression de dizaines de milliers de karatékas en France et aussi ailleurs !

 

Voici un ouvrage de fond, à la présentation soignée, avec nouvelles photos et dessins en deux couleurs pour une meilleure clarté de lecture. Aux 3O KATA DU SHOTOKAN ont été ajoutés 3 Kata choisis parmi les racines de l'art traditionnel : Sanchin, Tensho et Happoren. Un livre de 480 pages, 110 photos et 3300 dessins, qui reste la référence technique et aussi la défense et l'illustration de la valeur éducative du Kata. Puisque celui-ci est, et restera, au début et à la fin du Karate-do de la Tradition. Le classique des classiques, maintenant "tout neuf", à posséder absolument !

 

 

BUBISHI

Le Bubishi est un ouvrage mythique des arts martiaux : c’est l’ouvrage qui fait le lien entre le karaté et le kung-fu ; c’est l’ouvrage fondateur du karate-dô. Dans la quête de leur recherche, les historiens des arts martiaux ont établi en Chine méridionale, dans la province du Fujian, le berceau de ce qui deviendra le karaté. C’est là qu’est apparu le bai he quan (boxe de la Grue blanche), école de kung-fu qui tire ses techniques de l’observation des attitudes de cet oiseau magnifique, techniques que l’on retrouve jusque dans les mouvements de karaté actuel.

Le Bubishi est un ouvrage rare, transmis de main de maître à main de maître. Maintes fois recopié, il présente en dessins l’essence de l’art de ce que les Okinawaïens appelaient le tô-de, la main de Chine. Ces dessins sont des repères inestimables, précis et précieux, pour qui sait lire, comparer, réfléchir et extrapoler. C’est ce que propose l’auteur, Roland Habersetzer, personnalité des arts martiaux français, un des plus hauts gradés et auteur de la plus grande œuvre en langue française : plus de soixante-dix ouvrages qui font référence dans le monde entier.

Avec ce livre, le chercheur ira au cœur du karate-dô et comprendra le sens de bien des katas et de bien des attitudes du karaté actuel.

• Histoire de l’origine du karaté
• Les 48 mouvements du
Bubishi, leurs explications et applications
• Les points vitaux et la Main empoisonnée
• Kata Hakufa

• Kata Happoren

 

TIR d'ACTION

        « Ceux et celles qui connaissent mon engagement, appuyé sur un travail constant depuis plus d’un demi-siècle à ce jour, ne s’étonneront probablement pas de cette nouvelle parution chez Budo Editions. Mon obsession du martial authentique, avec la richesse de ses valeurs humaines mais aussi ses contraintes pour rester fidèle à un concept que la société actuelle ne comprend plus guère, place tout naturellement ma recherche et ma préoccupation technique dans la perspective d’un art martial intégral, accessible à tous et qui resterait en harmonie avec les besoins de demain (d’ailleurs déjà d’aujourd’hui…), donc dans un regard tourné vers le futur, m’a fait augmenter d’un chapitre inédit la première édition (2009) de mon « Tir d’action ». Celui-ci est entièrement consacré au Tengu-ryu Hojutsu ®, que je place bien évidemment dans la ligne d’une optique Budo. Car la Voie du Samouraï reposait d’abord sur la crédibilité et la fiabilité de son arme. Et l’art martial transmis jusqu’à nous, dans la dimension qu’on lui prête, doit sans cesse être enrichi de réponses données aux défis du temps qu’il traverse pour rester utile et respecté. Cette prise de conscience, avec le refus de l’obsolescence de moyens d’action souvent par trop déconnectés du réel, et la démarche qui en résulte dans ma pratique du Budo deviendront un jour une évidence. En attendant, je sais bien que cela va sûrement choquer ici et là. Difficile de faire bouger les lignes… Ignorez donc les inévitables rumeurs qui vont suivre (ce ne serait pas la première fois en ce qui concerne mes publications) et faites-vous votre propre idée dans un esprit libre de tous préjugés ».

R.Habersetzer


Présentation de l’éditeur :

Les personnels portant une arme de poing (police, gendarmerie, armée, organismes de sécurité), restent les premiers concernés par l'évolution rapide de l'Instruction au Tir vers un savoir-faire plus pointu désormais enseigné de manière extrêmement dynamique et réaliste. Tirs en situation, tirs de combat, tirs de riposte, tirs réactifs, tirs dynamiques, tirs en mouvement, tirs de survie, tirs d'action, ... autant de dénominations possibles cernant aujourd'hui un concept de tir à l'arme de poing très éloigné du tir statique à la cible classique en stand.

Ces gestuelles d'une efficacité éprouvée s'intègrent par ailleurs à des comportements responsables qui restent au coeur des formations telles qu'elles sont notamment mises en place en France, en Belgique, en Suisse, aux USA. Pour disposer à tout moment d'une capacité de réponse en cas de besoin extrême.

Ce livre n'est cependant pas une simple reprise de la première édition du titre paru chez Amphora en 2009, et rapidement épuisé, mais il a été augmenté en de nombreux points avec, notamment, un chapitre final inédit consacré à l'approche pionnière que propose l'auteur des techniques de tir de combat vues sous un angle d'art martial modernisé (Tengu-ryu Hojutsu© : un concept d'entraînement avec tirs dits « de substitution » ). Ces pages finales (Tengu-ryu Hojutsu : quand un savoir-faire moderne peut s'intégrer dans un art martial du futur) sont en parfaite harmonie avec la démarche martiale revendiquée depuis toujours par Sensei Habersetzer.

Budo Editions (novembre 2016): 525 photos couleurs, 21 figures, 254 pages

 

Relevé parmi les appréciations de la première édition :

« Votre ouvrage me semble complet et incontournable pour tous les professionnels qui désirent sincèrement se perfectionner et remplir leur mission avec la plus grande efficacité pour le bien de la société. Je vous prie d’accepter toutes mes félicitations »  (D.B., ancien membre du RAID)

« Ce livre est une véritable bible pour tous les professionnels mais aussi pour les tireurs qui souhaitent s’ouvrir sur une pratique du tir dynamique »  (C.G Instructeur de tir)

« Enfin ! Toute la doctrine du parfait gentilhomme en un seul ouvrage que l'on peut mettre dans sa poche ! Je vais lire avec avidité cet ouvrage. Merci. »  Hubert V. (DGPN RAID DCI).

« Expert en arts martiaux, Roland Habersetzer a développé un concept global de défense personnelle, lequel repose sur trois domaines de compétence : le combat à mains nues, avec armes traditionnelles japonaises, et avec armes à feu. Son dernier ouvrage sur le tir d'action est déjà une référence. »  G. D. (revue « Cibles »).


 

Histoires de Samouraïs

La grande histoire du Moyen Âge japonais revit ici à travers ses personnages les plus célèbres, les SAMURAÏ, ces guerriers professionnels, et les RONIN, ces " hommes de la vague", anciens Samuraï qui ne se reconnaissaient plus de maîtres. Pour leurs contemporains ils furent souvent des hommes-dieux, des guerriers " dont chacun en valait mille" ! Ces Saints et ces héros, ces invincibles du Yamato, furent porteurs des vertus du code Bushido, portées à leur paroxysme. Par delà les siècles, ces figures de proue sont l'âme du Japon éternel.

Sensei Roland Habersetzer, qui fut professeur d'histoire, se fait ici conteur, et les portraits qu'il nous livre dans ces pages hautes en couleurs résument toute l'histoire des Fils d'Hachiman. Beaux, forts, purs, fidèles, intrépides, ces preux ont souvent eu un destin tragique. Mais toujours ils sont restés grands. Ces « Paladins du Soleil Levant », souvent emportés dans la tourmente de l'Histoire comme poussière sous le vent, auréolés de légendes qui les ont à jamais rendu immortels, revivent dans ce livre avec l'intensité et l'éclat des fleurs de cerisier, juste avant qu'elle ne commencent à faner... juste le temps d'un souffle et d'un rêve...

Un bel ouvrage de 270 pages, relié, tout en couleurs. Un ouvrage à lire et à offrir!

 

IAI DO

         L'Art de tirer le Sabre

Le lAI-DÔ est une discipline martiale japonaise dont l’objectif est de dégainer le sabre et de trancher dans un mouvement pur. Cette pratique solitaire met le sabreur face à lui-même, l’arme n’étant que le vecteur de son intention spontanée. Le IAI-DO est une pratique qui séduit de nombreux disciples d’arts martiaux : aïkidokas et kendokas, bien sûr, dont la pratique cotoit le katana (sabre) mais aussi karatékas sensiblent à cet pratique qui vise à délivrer le mouvement de toute intervention de l’ego (volonté cérébrale) est au coeur de leur pratique et, plus généralement, de toute discipline martiale traditionnelle.

Un ouvrage de 145 pages, 15 photos, 200 dessins.

 

Kobudo, les armes d’Okinawa :  Bo, Sai, Nunchaku, Tonfa

Ce livre parle de la façon tout à fait originale de combattre, avec pour seules armes les outils de leur vie quotidienne,des anciens paysans et pêcheurs de l'île d'Okinawa, qui fut déjà le berceau du To-de, ancêtre du karaté. De ces instruments rustiques avec lesquels ces derniers ont mis au point des techniques dévastatrices qui leur ont permis, au XVIIe siècle, de décimer les rangs des envahisseurs japonais, les samouraïs du clan Satsuma. Dans cet ouvrage très complet, sur le fond historique, sur l'esprit et la technique de ces arts qui ont, depuis, rejoint la grande famille des arts martiaux du Japon : ces Budo qui sont autant de cheminements possibles pour l'homme en quête de perfection à travers ces défis que sont les pratiques intensives de disciplines devenues formes d'expression d'une union entre le corps et l'esprit.

Une union qui est alors source d'efficacité totale à travers le geste parfait. La maîtrise des armes du Kobudo est complexe. Elles exigent en effet, notamment, un parfait sens du contrôle, une juste estimation de la distance, une coordination sans faille dans la gestuelle, un placement correct de l'énergie interne (Ki). Aujourd'hui, en tant qu'armes destinées à se forger soi-même et non plus à agir directement sur le monde extérieur (encore que le Tonfa ait été adapté pour un moderne usage de police), les armes du Kobudo peuvent être considérées comme des armes de paix. Parce que, toujours et sous quantité de formes, la maîtrise de soi à laquelle elles incitent est le fondement d'une société civilisée.

Les quatre arts majeurs du Kobudo (maniements de base, assauts, katas).

  • Bo (bâton): avec les katas SHUJI-NO-KON (DAI) et SHOUN-NO-KON

  • Sai (trident: avec les katas Sai-jutsu-renshukei et TSUKEN-SHITAHAKU-NO-SAI

  • Nunchaku (fléau):avec le kata SENHARA

  • Tonfa (manche à poignée latérale): avec le kata HAMAHIGA-NO-TONFA

Un ouvrage de 216 pages, 48 photos, plus de 1000 dessins.

 

KARATE : fondamentaux Shotokan et Wado-ryu

Et encore un : un troisième ouvrage de Sensei Habersetzer vient enfin de paraître dans la collection "Kohai" de Budo Editions ("Karaté", après "Iaido" et "Kobudo"). Le cap des 80 titres qu'il a écrits et illustrés sur les arts martiaux, et parus depuis 1968, est maintenant dépassé...

Sensei Roland Habersetzer a rassemblé dans cet ouvrage plus de 110 techniques du karaté, illustrées de sa plume par plus de 1000 dessins, que les karatékas ont à maîtriser de la ceinture blanche à la ceinture noire, dans les écoles SHOTOKAN et WADO-RYU. Accompagnées de descriptifs allant à l'essentiel, résumé en " points-clés ", ces techniques sont les fondamentaux des deux styles de karaté les plus développés en France. Les dessins sont repris de l'ouvrage épuisé "Karaté pour les Jeunes" (qui avait connu chez Amphora un immense succès ), mais les techniques qu'ils illustrent sont ici répertoriées par ordre alphabétique, ce qui rend une recherche particulièrement facile à tous niveaux de grades. Voici donc un nouveau livre de référence dans la collection "Kohai" de Budo Editions (www.budo.fr), complet, clair et précis, qui présente de A à Z les jalons d'une solide progression, auxquels débutants comme avancés, jeunes ou moins jeunes, se reporteront efficacement.

Un ouvrage de 224 pages, plus de 1000 dessins.

* A noter que l'éditeur Palisander Verlag (www.palisander-verlag.de) a publié le même ouvrage en langue allemande dès la fin 2011 sous le titre "Die Grundtechniken des Karate".

 

 

"Tengu-ryu karate-do" :

une pratique fondamentalement martiale de la "main vide"

Un ouvrage en couleur de 304 pages, chez Budo éditions, abondamment illustré en dessins et photos, 28 €

Ce dernier ouvrage de Shihan Roland Habersetzer est une tentative pionnière pour un concept d'art martial en symbiose avec notre siècle.

 

Dans cette vision à la fois traditionnelle et moderne du Karatedo, Sensei Habersetzer intègre des préoccupations et des expériences nouvelles, complètement absentes des pratiques actuelles. Voici un discours et une méthode à l'adresse des pratiquants d'arts martiaux de tous styles désireux de retrouver le sens originel de leurs gestuelles, notamment en karaté, à la recherche, entre sports de combats, sports d'entretien, pratiques ludiques ou pratiques traditionnelles classiques, d'un autre choix. L'auteur nous livre ici, après une expérience de 55 ans de pratique, un concept d'art véritablement "martial", techniquement, mentalement et aussi socialement revu aux normes de ce siècle : la défense des valeurs morales et éducatives qu'il véhiculait par le passé, avec le réalisme technique nécessaire à sa crédibilité dans le présent. Parce que l'art ne peut continuer d'exister que s'il ne tourne pas le dos aux interpellations, aux pertinences, et aux besoins du présent.

Après "Tengu, ma voie martiale", paru aux éditions Amphora en 2007, et désormais définitivement épuisé, ce nouvel ouvrage est entièrement centré sur la technique du Karatedo appliquée au concept Tengu avec, notamment, les deux katas fondamentaux du Ryu, Kara-ho Tengu-no-kata et Tengu Goshin-no-kata, abondamment illustrés et commentés. Y figurent également ce qui constitue le Ryugi de l'école (concepts, racines et principes) ainsi que les fondamentaux pratiques du Bugei-Ryuha qu'est l'école Tengu, tels qu'ils sont définis par Soke Habersetzer (outils essentiels de la méthode et modules d'entraînements, en Kihon et avec partenaires). "Tengu-ryu karatedo" est le manuel complet d'une méthode patiemment construite et argumentée depuis 1994, à laquelle de plus en plus de pratiquants trouvent un sens par ces temps de rapide mutation sociale.

Après avoir pendant tant d'années fidèlement transmis la vision martiale des grands maîtres du Budo et du Wushu, en quelques 90 ouvrages publiés depuis 45 ans, qui ont guidé des générations de pratiquants, il était naturel que Roland Habersetzer, haut gradé de Karaté au Japon, 9e dan, Hanshi, finisse par livrer la sienne. Allant jusqu'au bout de sa différence et de sa cohérence, il le fait ici, pour la faire comprendre à d'innombrables lecteurs qui lui ont toujours fait confiance.

 

Dernier ouvrage de Roland Habersetzer, ce livre est l'aboutissement de sa recherche sur les arts martiaux. Dans une vision à la fois traditionnelle et moderne, l'auteur intègre aux valeurs issues de la tradition extrême-orientale, des préoccupations et des expériences d'aujourd’hui et crée ainsi une méthode en symbiose avec le monde actuel sans pour autant ignorer celui d'hier.

Destiné aux pratiquants de tous styles désireux de retrouver le sens originel de leur gestuelle, il s'adresse notamment aux karatékas, à la recherche d'une Voie, entre sports de combat, sports d'entretien, pratiques ludiques ou pratiques traditionnelles classiques. Cette Voie que Maître Habersetzer propose est celle de l'authentique, perspective appuyée sur de réelles pistes de travail issues d'une expérience de 55 ans et qui trouve son sens dans la recherche de l'efficacité de terrain ET la préoccupation éducative.

C'est tout un concept d'art véritablement « martial », techniquement, mentalement et aussi socialement revu aux normes de ce siècle que nous propose l'auteur : la défense des valeurs morales du passé associé au réalisme technique du présent.

Après avoir, pendant tant d'années fidèlement transmis la vision martiale des grands maîtres (80 ouvrages publiés en 40 ans), il était naturel que Roland Habersetzer, un des Occidentaux les plus hauts gradés au Japon, finisse par livrer la sienne.

 

 

Roland HABERSETZER im PALISANDER VERLAG
(Publications en allemand)

"Die Grundlagen des Karate - Vom Weißgurt bis zum 1. Dan".

 

Parmi les ouvrages encore disponibles...

 

 

Pour les revues "Le Ronin" et Roninfos,
ainsi que pour les articles divers écrits par le Shihan,
tous documents désormais introuvables, rendez-vous sur le site :

www.encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr

sur lequel Sylvain Fily (sakura dojo) a archivé l'essentiel de l'oeuvre de Shihan Habersetzer.

 

Oeuvres complètes de  Roland Habersetzer (1968-2017)

 

Ouvrages techniques :

 Apprenez vous-même le Karaté (Eyrolles, 1968), Le Karaté, technique Wado-ryu  (Flammarion, 1968), Le Guide Marabout du Karaté (Marabout, 1969), Karaté-do (Amphora, 1969), Apprenez vous-même la self-défense (Eyrolles, 1971), Official Basic Karate Katas (Judo International, 1973), La self-défense (Marabout, 1974), Karaté pour ceintures noires  (Amphora, 1975), Kung-Fu (Amphora, 1976), Ko-Budo (Amphora, 1978), Le Guide Marabout du Jiu-Jitsu et du Kiai (Marabout, 1978), Le Guide Marabout de la self-défense (Marabout, 1978), Karaté-do Katas (Amphora, 1980), Judo pratique (Amphora, 1981),  Karaté pour les jeunes  (Amphora, 1982),  Kung-Fu, art et technique  (Amphora, 1982), Tai-ji-quan, sport et culture  (Amphora, 1983), Shotokan Karatédo Katas supérieurs  (Amphora, 1983), Karaté de la Tradition (Amphora,1984), Défense pour tous (Amphora, 1984), Ko-budo1: Sai (Amphora, 1985), Kung-Fu originel (Amphora, 1985), Ko-budo2 : Nunchaku et Tonfa  (Amphora, 1986), Kung-Fu de combat (Amphora, 1986), Karaté-do1: techniques et principes de base  (Amphora, 1986), Karaté-do2 : techniques avancées et préparation à la ceinture noire  (Amphora, 1986), Nin-jutsu : les guerriers de l’ombre (Amphora, 1986), Ko-budo3: Bo  (Amphora, 1987), Karaté-do3: techniques supérieures et stratégie du combat  (Amphora, 1987), Entraînements préparatoires et complémentaires aux arts martiaux  (Amphora, 1987), Découvrir...le Karaté  (Amphora, 1988), Découvrir...le Judo (Amphora, 1988), Découvrir…le Ju-jutsu  (Amphora, 1989), Tao du Kung-fu  (Amphora, 1989), Découvrir…le Kung-fu (Amphora, 1990), Combat Ninja (Amphora, 1990), Shotokan Kata (Amphora,1990), Chi-Kung(Qi-gong) (Amphora, 1990), Découvrir…le Iai-do  (Amphora,1991), Wado, Shito, Goju-kata  (Amphora, 1991), Découvrir …les Ko-budo  (Amphora, 1992), Judo Kata  (Amphora, 1992), Kung-fu (Éditions Zager, Sofia, 1992, langue bulgare), Découvrir…le Shorinji-Kempo (Amphora, 1993), Koshiki-no-kata  (Amphora,1994),  Karate für Meister, mit Körper und Geist (Sportverlag, Berlin, 1994, langue allemande), Shotokan Karatedo  (Amphora, 1995), Bubishi (Amphora, 1995), Karate (Fédération des Karatedo traditionnels, Orenbourg,1995, langue russe), Tonfa: art martial, technique d’intervention  (Amphora, 1996), Tai-ji-quan, les formes Yang, nouvelle édition augmentée (Amphora, 1998), Karaté : réussir ...les ceintures jaune, orange, verte  (Amphora, “Cahiers des arts martiaux”, 1999), Karaté : réussir ... les ceintures bleue, marron, noire  (Amphora, “Cahiers des arts martiaux”, 1999), Karaté : réussir ... les combats  (Amphora, “Cahiers des arts martiaux”, 1999), Auto-défense : réussir ... 80 clés (Amphora, “Cahiers des arts martiaux”, 1999), Judo pour les jeunes: réussir... l’initiation (Amphora, “Cahiers des arts martiaux”, 2001), Judo pour les jeunes: réussir...le perfectionnement (Amphora,“Cahiers des arts martiaux”, 2001), Judo pratique, nouvelle édition (Amphora, 2002), ), Nin-jutsu, le monde des Ninja (Amphora, 2003), Karaté pratique, nouvelle édition augmentée (Amphora, 2003), Karate Kata, nouvelle édition (Amphora, 2004), Bubishi (Palisander Verlag, 2004, langue allemande), Koshiki-Kata (Palisander Verlag, 2005, langue allemande), Kung-Fu pratique, nouvelle édition augmentée (Amphora, 2006), Kobudo: Bo, Sai (Palisander Verlag, 2006, langue allemande), Judo Kata, nouvelle édition (Amphora, 2007), Kobudo: Nunchaku, Tonfa, Polizei-tonfa (Palisander Verlag, 2007, langue allemande), Karate Kata (Doraku, 2007, langue néerlandaise), Bubishi, nouvelle édition (Budo Editions, 2007), Tengu, ma voie martiale (Amphora, 2007), Self-défense pratique (Amphora, 2008), Iaido (Budo Editions 2009 et 2013 chez Palisander Verlag pour la langue allemande), Tir d'action à l'arme de poing (Amphora, 2009), Tai Ji Quan, formes Yang et Tui shou (avec la collaboration de S.Dreyer, Amphora 2009), Karate der Meister (Palisander Verlag, 2010, langue allemande), 39 Karate Katas aus Wado-ryu, Goju-ryu, Shito-ryu (Palisander Verlag, 2010, langue allemande), Ko-Budo, les armes d'Okinawa (Budo Editions, 2011), Grundtechniken des Karate (Palisander Verlag, 2011, langue allemande), Karaté: Fondamentaux Shotokan et Wado-ryu (Budo Editions 2012), Les trois katas fondamentaux du Tengu-ryu Karatedo (édition du CRB-IT, 2013: voir sur www.tengu.fr), Tengu-ryu Karatedo (Budo Editions, 2014), Iaido (Palisander Verlag, 2014, langue allemande), Tir d’action à l’arme de poing, concepts, techniques et dynamiques pour un savoir-faire professionnel (nouvelle édition augmentée, Budo Editions, 2016), , Karaté pratique (nouvelle édition augmentée, Budo Editions 2017), Répondre à l’agression (Budo Editions 2017).

 

Ouvrages historiques et culturels, récits, romans :

 Kung-fu, l’épopée de la main de fer (Pygmalion, 1976, titre repris par les mêmes éditions en 2002 sous le titre “Kung-Fu, trois mille ans d’histoire des arts martiaux chinois”), Li le Mandchou, roman (Trévise, 1976,  titre repris par les Editions du Bastberg en 1996 sous le titre “Les rebelles du Yang Tsé”), Le Couloir de la Mort, roman (Pygmalion,1977, titre repris par les Editions du Bastberg en 1996), Les Diables de Kai Fong, roman (Pygmalion,1977, titre repris par les Editions du Bastberg en 1996), La Parure du Guerrier, roman (Signe de Piste, 1978), Les Paladins du Soleil Levant: Ronin et Samouraï célèbres (Amphora, 1988), Écrits sur les Budo  (Amphora,1993), Combat à main nue, histoire et traditions (Amphora, 1998), Encyclopédie des arts martiaux de l’Extrême-Orient (Amphora, 2000, nouvelles éditions augmentées en 2004, 2012 et 2014), Histoires de Samuraï (Budo Editions, 2008), Die Krieger des alten Japan (Palisander Verlag, 2008, langue allemande), Amakusa Shiro, Samouraï de Dieu, roman historique (Editions Amalthée, 2012 et 2013 chez Palisander Verlag pour la langue allemande : Amakusa Shiro, Gottes Samuraï), Fondamentalement martial, matières à réflexion sur les arts martiaux  (Budo Editions, 2017).

            Roland Habersetzer fut également rédacteur en chef de la revue mensuelle “Budo Magazine” (Paris) de janvier 1970 à décembre 1973, et a commencé à signer de très nombreux articles dans les revues spécialisées dès le début des années 1970. Il publia entre 1980 et 1992 le trimestriel “Le Ronin” (48 numéros) dans le cadre du "Centre de Recherche Budo", suivi de 22 numéros annuels du "Roninfos" (dernier numéro au printemps 2008), tout en poursuivant jusqu'en 2017 ses nombreuses communications (plus d'une centaine à ce jour) dans les magazines d'arts martiaux (à l'adresse des pratiquants en dojos) et d'autres consacrés aux techniques de protection (à l'adresse de personnels spécialisés).

Les 100 articles et interviews
de Sensei Roland Habersetzer
parus entre avril 2003 et décembre 2016
dans les revues

 

«Ceinture Noire»«Commando», «Commando Magazine»,
«Dragon», «Art et Combat»,  «Samouraï»,  «Dragon Magazine»,    

 
sont archivés au format *.pdf
téléchargeables (gratuitement) sur le site :
www.encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr


 
« Ceinture Noire »

- numéro 27 (mai-juin 03) : Roland Habersetzer, itinéraire d’un Ronin  
- numéro 28 (juillet-août 03) : Hattori Hanzo, le Ninja qui fit les Tokugawa !
- numéro 29 (septembre-octobre 03) : la « Voie Tengu » de Sensei Habersetzer
- numéro 30 (novembre-décembre 03) : Happoren-no-kata (Karatedo de la Tradition)
- numéro 31 (janvier-février 04) : Tengu-no-kamae, « arrêter la lance », un retour à la source du Bu-Do (Tengu-no-michi  
- numéro 32 (mars-avril 04) : Tengu-shiho-no-kamae, Ma et Chika-ma (Tengu-no-michi), pour défendre aux quatre coins…
-  numéro 33 (mai-juin 04) : « Voir », dans les arts martiaux        
-  numéro 34 (juillet-août 04) : Kara-ho Tengu-chikama-no-waza  
 
« Commando »

- numéro 4 (avril-mai 03) : Stages de tir de combat aux U.S.A.  
- numéro 6 (août-septembre 03) : Le code des couleurs en combat  
- numéro 7 (octobre-novembre 03) : Les rechargements rapides au pistolet
- numéro 8 (décembre-janvier 04) : La gestion d’une menace rapprochée  
- numéro 9 (février-mars 04) : Règles de sécurité et manipulations élémentaires du pistolet…une nécessaire éducation à la sécurité !
- numéro 10 (avril-mai 04) : Le traitement des incidents de tir au pistolet
- numéro 11 (juin-juillet 04) : « Vision tunnel » et « Vision périphérique »
- numéro 12 (aout-septembre 04) : Dégainés depuis la hanche forte et positions de contact
- numéro 13 (octobre-novembre 04) : Les « Techniques Intégrées de Défense » de l’Institut Tengu  
- numéro 14 (décembre-janvier 05) : Pivots et engagements au pistolet à moyenne           distance (les mouvements tactiques, 1)  
- numéro 15 (février-mars 05) : Les tirs en déplacement (les mouvements tactiques, 2)
- numéro 16 (avril-mai 05) : Tirs de défense rapprochée au pistolet
- numéro 17 (juin-juillet 05) : Dégainés depuis côté faible  
- numéro 18 (août-septembre 05) : Trois dégainés spécifiques au pistolet   
- numéro 19 (octobre-novembre 05) : Tirs à l’arme de poing en positions tactiques (1)
- numéro 21 (février-mars 06) : Tirs à l’arme de poing en positions tactiques (2)
- numéro 22 (avril-mai 06) : Tirs et manipulations à une main  
- numéro 23 (juin-juillet 06) : Manipulations ambidextres du revolver        
- numéro 25 (octobre-novembre 06) : Protection de l’arme à l’étui  (1)
- numéro 26 (décembre-janvier 07): Protection de l'arme à l'étui (2: poster seul)
- numéro 27 (février-mars 07) : Protection de l'arme à l'étui (2, rappel)
- numéro 28 ( avril-mai 07): Retour aux fondamentaux…                       
- numéro 30 (août-septembre 07) : Le SIG 229 S en 357 Sig
- numéro 31 (octobre-novembre07): Identifier avec lampe tactique (1: Techniques)
- numéro 32 (décembre-janvier 08): Identifier avec lampe tactique (2. Tactiques)
- numéro 32 (décembre 2007-janvier 2008): Ma Voie martiale, à propos de la parution de l'ouvrage "Tir de combat" (interview)
- numéro 33 (février-mars 08): Le Desert Eagle en 50.AE
- numéro 37: Le Ruger 44 Redhawk
- numéro 37 (octobre-novembre 2008): Interview à propos de la parution de l'ouvrage "Self-défense"
- numéro 40: Les 10mm Glock: le Glock 20
- numéro 41: Les 10mm Glock: le Glock 23
 
 « Commando Magazine »

- numéro 1 (novembre-décembre 2009): Le revolver 648 Smith/Wesson en 22 Mag
- numéro 3 (mars-avril 2010): Le pistolet Glock 26
- numéro 5 (juillet-août 2010): Para-O 14-45
- numéro 7 (novembre-décembre 2010): Para-O 10-45
- numéro 10 (mai-juin 2011): CZ Kadet 22 LR
 
« Dragon »

- numéro 1 (décembre-janvier 04) : Le « Gorin-no-sho » de Miyamoto Musashi         
- numéro 2 (février-mars 04) : « L’art de la guerre » de Sun Tzu
- numéro 3 (mai-juin 04) : « Saigo Takamori, le dernier Samouraï »…  
- numéro 4 (juillet-août 04) : « Ako Gishi »: les 47 Ronin d’Ako
- numéro 5 (septembre-octobre 04) : Yoshitsune et Benkei         
- numéro 6 (novembre-décembre 04) : Kusunoki Masashige, « 7 vies pour l’Empereur »
- numéro 7 (janvier-février 05) : Takeda Shingen, l’homme qui laissa son ombre…
- numéro 8 (mars-avril 05) : Matière à réflexion : ces « Trésors infinis » du Budo  
- numéro 9 (mai-juin 05) : Le suicide spectaculaire de Shimizu Muneharu       
- numéro 10 (juillet-août 05) : La Guerre des Boxers        
- numéro 11 (septembre-octobre 05) : Matière à réflexion : Mu-to, le niveau ultime de l’affrontement dans les arts martiaux
- numéro 12 (novembre-décembre 05) : Du Samouraï au Tengu
- numéro 13 (janvier-février 06) : Shimabara-no-ran (1)             
- numéro 14 (mars-avril 06) : Shimabara-no-ran (2)        
- numéro 15 (mai-juin 06) : Matière à réflexion : attitude et comportement en Budo (1)
- numéro 16 (juillet-août 06) : Matière à réflexion : attitude et comportement en Budo (2)
- numéro 17 (septembre-octobre 06):  L'extraordinaire odyssée du Ronin Yamada  Nagamasa, l'enfant qui voulait devenir Samuraï                 
- numéro 18 (novembre-décembre 06): Tsukahara Bokkuden, le « Saint du sabre » (1)
- numéro 19 (janvier-février 07): Tsukahara Bokkuden, le « Saint du sabre » (2)
- numéro 21 (mai-juin 07) : Matière à réflexion: Budo?Budo-sport? plus qu'une nuance (1)...
- numéro 22 (juillet-août 07): Matière à réflexion: Budo?Budo-sport? plus qu'une nuance (2)...
- numéro 23 (septembre-octobre 07): Hommage à Ogura Tsuneyoshi Sensei
- numéro 24 (novembre-décembre 07): Miyamoto Musashi (1)  
- numéro 25 (janvier-février 08): Miyamoto Musashi (2)             
- numéro 26 (mars-avril 08): Miyamoto Musashi (3)                   
- numéro 27 (mai-juin 08): Matière à réflexion: Bunkai               
- numéro 29 (septembre-octobre 08): Matière à réflexion: Tokui-kata   
- numéro 30 (novembre-décembre 08): Matière à réflexion: un art « martial », pour quoi faire? (1)
- numéro 31 (janvier-février 2009): Matière à réflexion: un art « martial », pour quoi faire? (2)
                                              
 « Art et Combats » (première formule)

- numéro 4 (octobre 1993): Un homme en chemin (interview)
- numéro 10 (juillet 1994): Table Ronde (interview)
- numéro 12 (septembre 1994): L'enfance de l'art, Bubishi (1)
- numéro 13 (novembre 1994): L'enfance de l'art, Bubishi (2)
- numéro 1 (octobre-novembre 2008) : Le Kata « Rokkishu »
- numéro 3 (mars-avril 2009): Rencontre avec Sensei Habersetzer   
- numéro 4 (mai-juin 2009): Les 32 formes de Song Taizu (1)      
- numéro 5 (juillet-août 2009): Les 32 formes de Song Taizu (2)  
                                              
« Samuraï »

- numéro 1 (décembre-janvier 2009) : « Miyamoto Musashi» l'incomparable
- numéro 2 (février-mars 2010): "Culture martiale et devoir de mémoire"                  
- numéro 3 (avril-mai 2010): "Mushin"... l'art du vieux chat      
- numéro 4 (juin-juillet 2010): "Satori"...ou l'éveil à la Connaissance    
- numéro 7 (décembre 2010-janvier 2011): Bonnes questions, mauvaises réponses...
- numéro 8 (février-mars 2011): "Muto-dori"...sans le sabre!                 
- numéro 9 (avril-mai 2011): Okuden...l'autre versant    
- numéro 10 (juin-juillet 2011): Seul contre tous  
- numéro 12 (octobre-novembre 2011): Karaté, la gestion des attaques multiples
- numéro 13 (mars-avril 2012): Pour un comportement responsable en combat
 
« Dragon Magazine »

- numéro 16 (janvier-février 2015) : Zen et Karaté           
- numéro 17 (mars-avril 2015) : Maître de Karaté
- numéro 18 (mai-juin 2015) : La leçon oubliée des Samouraïs du Jigen-ryu
- numéro 19 (juillet-août 2015): Tengu-ryu Hojutsu 
- numéro 20 (septembre-octobre 2015): La voie martiale, une Voie de l'Homme
- numéro 21 (novembre-décembre 2015): Tradition martiale (1)
- numéro 22 (janvier-février 2016) : Tradition martiale (2)
- numéro 26 (septembre-octobre 2016) : Ces arts martiaux qui rendent faibles !?
- numéro 27 (novembre-décembre 2016) : Tengu-ryu Hojutsu
- numéro 32 (septembre-octobre 2017) : Interview de Sensei Roland Habersetzer pour ses 60 ans de pratique en mode « fondamentalement martial ».
 
 
Voir aussi l’interview précédemment parue dans la revue « Génération Tao »
- hors-série No 1 (décembre 2001) : Un historien sur la Voie. 

Haut de la page  -  Page d'Accueil